www.claregistry.com

Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas

Règles d'enregistrement

La liste qui suit donne les points clés à savoir pour l'enregistrement des animaux. Pour obtenir tous les détails des règlements en vigueur, veuillez vous référer à l'Annexe A pour les lamas et Annexe B pour alpagas.

1. Les animaux sont enregistrés dans le registre du livre de généalogie de l'Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas (ACELA), NON pas dans Société canadienne d'enregistrement des animaux (SCEA). L'ACELA est une organisation qui travaille pour beaucoup d'associations en gérant un registre.

2. L'enregistrement des animaux de souche d'origine a pris fin le 31 décembre 2000. Cela signifie que les animaux importés après le 31 décembre, ainsi que les animaux qualifiés et importés qui n'ont pas fait de demande d'inscription avant l'échéancier ne sont pas admissibles à l'enregistrement sous la catégorie de souche d'origine.

3. Les animaux nés à la suite d'une insémination artificielle ou d'un transfert d'embryon ne sont pas acceptés dans le registre de l'ACELA.

4. Nous avons présentement deux catégories d'enregistrement :

Pure race – animaux nés de deux parents enregistrés auprès de l'ACELA (de la même race) ou le résultat ou le résultat du programme de sélection supérieure avec un niveau d'héritage n'étant pas inférieur à 15/16e de la souche d'origine ou de l'ancêtre de pure race.

Pourcentage de pure race – progéniture ou descendants d'un parent enregistré auprès de l'ACELA à 0 %/animal enregistré du même élevage. (voir Sélection supérieure aux Annexes A et B)

Animaux – Note 0 % – il s'agit des animaux qui ne sont pas admissibles à l'enregistrement. Ils ne reçoivent pas de certificat. Les descendants avec 0 animaux enregistrés sont « accouplé à un niveau supérieur » pour obtenir le statut de pure race.

5. Les alpagas pour lesquels une demande d'enregistrement est faite, doivent avoir des rapports de vérification d'ADN indiquant une qualification pour la mère et le géniteur avec la demande d'enregistrement.

6. Les lamas pour lesquels une demande d'enregistrement a été faite doivent fournir le groupe sanguin ou un numéro de cas d'ADN du géniteur sur la demande pour le formulaire d'enregistrement.

** Nota : Le profil génétique des parents doit être fait AVANT l'accouplement**

7. Une puce doit être insérée dans les lamas et les alpagas avant l'enregistrement. Il s'agit de leur identification permanente; cette étape est donc très importante.

Nota : Lors de l'achat d'un animal, il faut toujours vérifier le numéro de la puce AVANT de prendre possession de l'animal.

8. Les formulaires de demande d'enregistrement sont disponibles au siège social de Calgary, par l'entremise du site web de l'ACELA, du bureau de la SCEA à Ottawa; ou du site Web de la SCEA au www.clrc.ca.

Deux points importants à se rappeler :

– Seul le propriétaire de la mère au moment de la naissance est admissible à un enregistrement du cria. Si vous faites l'achat d'un animal avec cria, le vendeur est responsable du transfert de la mère, mais aussi de l'enregistrement et du transfert du cria.

– Lorsque vous avez une femelle inséminée ou si vous achetez une femelle de reproduction, veuillez vous assurer que le certificat de renseignements sur l'insémination est signé par le propriétaire du géniteur.

9. Vous ne pouvez pas enregistrer un animal ayant une anomalie congénitale connue. (voir la liste à l'endos de la demande d'enregistrement)

10. La présence de jumeaux doit être mentionnée lors de la demande d'enregistrement et la demande de ceux-ci doit être faite en même temps.

11. Le nom de l'animal sur la demande d'enregistrement ne peut pas comporter plus de 30 lettres, espaces et caractères.

12. L'identificateur de troupeau enregistré du propriétaire de la mère à la conception doit être le seul identificateur utilisé pour nommer le cria qui en résulte.

13. Le nom d'un animal ne peut être changé que dans les 30 jours de la date d'enregistrement et uniquement par le demandeur initial.

14. Le vendeur de l'animal enregistré est responsable de fournir à l'acheteur un nouveau certificat d'enregistrement, au nom de l'acheteur, dans les six mois de la date d'achat. (voir la grille tarifaire)

15. Si vous vendez un animal sans descendance enregistrée comme « croisé », son certificat de la SCEA avec l'avis « vendu comme animal croisé » clairement indiqué et daté sur le certificat. Un animal doit être identifié comme étant vendu sous la catégorie " sans race définie " et le certificat doit être retourné à la SCEA, AVANT le début de la transaction de vente.

16. Si un animale meurt, son certificat doit être retourné au registraire de l'Association avec l'avis « Décédé » et la date imprimée au verso du certificat. Il ne doit pas altérer le certificat, et il y a une section à l'avant du certificat à remplir si vous désirez que le certificat soit retourné après que le décès ait été dûment enregistré.

 

 .