www.claregistry.com

Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas

Programme d'évaluation génétique de l'ACELA



Dans le cadre des efforts proactifs visant à améliorer la position de l'industrie des lamas et des alpagas au Canada et dans le monde, l'ACELA a, en 2006, retenu les services de RAK Genetic Consulting Ltd. Le financement pour les services de cette firme de consultants a été obtenu du gouvernement fédéral dans le cadre d'un accord d'indemnisation de BSE. La firme RAK a été retenue pour passer en revue les initiatives d'amélioration de la race dans les industries des camélidés au pays et ailleurs dans le monde. L'étude a été réalisée à la suite de la révision de l'information disponible, d'une recherche et d'un processus détaillé d'enquête.

Les éleveurs de lamas et d'alpagas ont fourni des réponses identiques à l'enquête, en identifiant les caractéristiques touchant les fibres et le développement de l'industrie des fibres comme étant des composants clés de la survie et de la croissance de l'industrie au Canada. L'amélioration de la race doit se faire en fonction de l'économie, et l'industrie des fibres commence à réaliser la valeur des animaux comme reproducteurs. Ce changement forcera les membres à sélectionner des caractéristiques de fibres afin d'assurer la réussite à long terme de l'industrie. L'éducation des membres sera une importante priorité, et la reconnaissance des membres qui prennent part à l'amélioration des programmes fera partie intégrale de la croissance du programme.

La conclusion tirée de l'enquête est que l'ACELA se trouve en bonne position pour lancer un programme d'amélioration de race pour ses membres. Le programme doit être axé sur les caractéristiques des fibres et le développement d'un programme de formation pour les membres.

L'amélioration de la race est fondée sur les points clés suivants :

  1. Pedigree – l'amélioration de la race est réalisée à partir de l'information sur la race
  2. Mesure – les caractères d'une importance économique doivent être inclus et mesurés si possible
  3. Analyse – les données sont analysées et transformées en information
  4. Application – les éleveurs appliquent cette information afin de prendre des décisions bien informées sur l'élevage
  5. Éducation – l'éducation doit se faire en fonction de la collecte des données et de la façon d'utiliser l'information qui en résulte.

Tout comme les éleveurs de bétails, les éleveurs de camélidés s'efforcent constamment d'améliorer leur race. L'amélioration est habituellement ce que l'on considère être un meilleur « produit », et dans l'industrie des camélidés, différentes personnes peuvent de meilleur « produits » différentes choses. Pour beaucoup, il s'agit de plus grandes quantités de fibres ayant une grande valeur, en raison d'attributs tels la finesse, la douceur, la toison et l'homogénéité de la couleur. Pour d'autres, l'emphase peut être sur une plus grande conformité, une plus grande fertilité, un taux de croissance plus rapide et un poids vif supérieur.

Lorsque l'on recherche une telle amélioration, les facteurs génétiques ont de fortes chances de jouer un rôle important dans la détermination de cette amélioration, et différents alpagas diffèrent dans leur habileté à apporter cette amélioration génétique à leur descendance. La clé de l'amélioration génétique des animaux d'élevage est de commencer par distinguer entre les facteurs génétiques et environnementaux qui influencent la performance et ensuite de sélectionner seulement les animaux qui sont génétiquement supérieurs afin de former la base des animaux reproducteurs. La performance résultant d'une bonne gestion n'est pas transmise à la génération suivante alors que la performance due à une supériorité génétique sera répétée. Une modification génétique chez les camélidés se produit à une cadence lente mais régulière; il n'y a pas un animal qui comporte toutes les caractéristiques d'une combinaison parfaite, et l'amélioration implique un ensemble de petites modifications dans un certain nombre de caractéristiques, toutes axées sur un objectif global. Alors que les gains réalisés au cours d'une année peuvent ne pas être énormes, les effets généraux d'une amélioration génétique continue sont cumulatifs et ainsi, cela signifie quand même une amélioration importante avec le temps.

Une façon de hâter cette amélioration est d'avoir recours à l'adoption formelle d'un programme d'évaluation génétique. L'adoption de programmes d'évaluation génétique pour d'autres races d'animaux d'élevage s'est révélée jusqu'à neuf fois plus efficace dans l'avancement des améliorations génétiques que lorsque des efforts particuliers individuels ont été tentés.

Le comité de l'ACELA chargé de l'évaluation génétique a entamé son mandat en 2006 dans le but de développer un programme visant à mesurer l'habileté génétique parmi une gamme de caractéristiques, et à faire savoir aux éleveurs quels animaux de leurs troupeaux sont plus susceptibles de transmettre une amélioration génétique à leur descendance par l'entremise d'un caractère donné. Comme c'est le cas pour la plupart des programmes d'amélioration de la race ceci se fait en recueillant des données sur la performance et le pedigree, en classant ces données et en appliquant une analyse génétique pour produire une meilleure estimation de la véritable valeur génétique de l'animal. Bien que des améliorations se produiront sans ce processus, le taux de gain génétique est, selon toute probabilité, beaucoup plus lent, et bien moins certain.

Tous les programmes d'amélioration génétique sont axés sur des caractères d'une importance économique qui augmentera la rentabilité de l'industrie et des parties intéressées. Ils s'appuient en quelque sorte sur une amélioration continue des attributs recherchés, sans fin délimitée. L'objectif et, par conséquent, le produit final peut cependant changer, au cours du processus, à mesure que la connaissance de l'importance de certains des attributs change également. La stratégie à long terme est de développer un programme qui réunira des mesures objectives de la génétique, incorporant une vaste gamme d'indices dans une base de données afin de permettre aux éleveurs et aux producteurs d'avoir accès à de l'information qui leur permettra de prendre des décisions plus informées sur la reproduction.

 .